Niwaki “Arbre en Nuage”


Niwaki et « arbre en nuage »

Niwaki taille en nuageHervé REVELARD vous propose un service original, de par son expérience et son savoir-faire pour la taille japonaise appelée Niwaki et sa grande connaissance du Bonsaï qu’il pratique depuis 1986. Transformer, tailler et entretenir vos arbres et arbuste. Toutes les essences ou presque peuvent être utilisées si la forme et le dynamisme de leurs troncs ainsi que la disposition de leurs branches se prête à cette transformation, même sur des arbres de très grande taille. Les Genévriers (Juniperus) sont en général d’excellents sujets, presque toujours utilisables quelques soient leurs dimensions, les pins sylvestres qui nous sont très enviés par les Japonais sont d’excellents sujets, Des articles en images sur la transformation de Genévriers ici et ici.

La définition littérale en japonais de NIWAKI et arbre de jardin, Niwa signifie «jardin» et ki «arbre». L’art de la taille japonaise consiste à tailler, guider ou former les arbres, afin de restituer dans le jardin les différents paysages que l’on peut contempler dans la nature. Cet art a subi l’influence de nombreuses religions et philosophies tout au long de l’histoire, et notamment celles du culte Shinto et de l’esthétisme épuré du Zen. Tout arbre de jardin, à partir du moment l’on intervient par la taille, est un Niwaki, que ce soit avec des masses de végétation densifiée ou une taille beaucoup plus discrète ou une taille sous la forme d’un houppier hétérogène. L’important est de restituer l’essence de l’arbre de façon la plus naturelle qui soit.

Niwaki taille en nuage de Genevrier

En Europe et à travers le monde, il existe également la taille dite en «nuages», qu’il ne faut pas confondre avec les Niwaki mais que l’on peut qualifier de taille d’inspiration japonaise. Elles ont en fait peu de choses à voir avec le véritable Niwaki, à part des masses de végétation densifiées.Niwaki taille en nuage de Pin Sylvestre

Visuellement, certaines formes et terminologies de cet art se rapprochent de celui du bonsaï sauf qu’il ne finit pas dans un pot, tous comme eux, les plantes sont élevées en pleine terre, mais l’on ne taille pas les racines. L’objectif est aussi très différent. La pratique du bonsaï vise une miniaturisation globale de l’arbre, de façon à obtenir un sujet unique. Pour le niwaki, on pratique différemment, le plus souvent on essaie d’obtenir la concentration de la végétation en certains endroits, avec l’intégration du sujet dans un ensemble.Niwaki taille en nuage de Genevrier

L’arbre qu’Hervé REVELARD travaille le plus souvent pour faire des Niwaki et le Juniperus (Genévrier) mais le plus utilisé au Japon est le pin (matsu). Symboliquement très fort, le pin représente la victoire face à l’adversité, il est présent dans chaque jardin japonais, même le plus petit, en possède un. Les plus courants sont le pin blanc du Japon, Pinus parviflora appeler aussi, à tort pinus pentaphylla, , pin noir du Japon, Pinus thunbergii et le pin rouge du Japon, le Pinus densiflora. Au Japon, on rencontre également beaucoup de niwaki d’if, taxus cuspidata, de podocarpus, podocarpus macrophylla, appelé le «pin des bouddhistes»Niwaki taille en nuage de Genevrier et que l’on trouve fréquemment dans les jardins de thé, de houx, ilex crenata très courant dans le commerce occidental, etc.

Les azalées ou Rhododendron, Satsuki taillée en formes arrondies (karikomi ou
tamamono), les abricotiers à fleurs, Prunus mume et les cerisiers, sakura constituent les autres variétés courantes utilisé pour des Niwaki.

c-patio_09Niwaki taille en nuageNiwaki taille en nuage de Genevrier

 

Niwaki sur Wikipedia